Annie Charles

En quelques mots...

Passée par Esmod, je suis styliste de formation.
En poste à Paris dans la mode depuis 3 ans, un 1er prix au Salon des Jeunes Stylistes de Hyères, me donne l’opportunité de lancer ma propre marque de prêt à porter que je vais diffuser durant 4 ans.
Une très belle expérence que je décide d'arrêter face à un nouveau défi : la création pub m’appelle avec un poste dans une agence en tant que créative.
Je me lance. La curiosité est mon seul moteur, j'aime le changement, j'adore découvrir et apprendre. L’image, photoshop, illustrator deviennent ainsi mes nouveaux compagnons de route durant plusieurs et belles années.
 

Par amour, je quitte Paris, ciao ma carrière , bienvenue ma nouvelle vie !
Et c’est là que tout recommence.
 

Nous sommes en 2000 et je suis au Maroc.
Face à la beauté d’un collier berbère, réalisé avec quelques pièces de monnaie, ça y est, je sais !
Le franc va être retiré de la circulation, et je vais redonner vie à cette monnaie. 
Sans savoir vraiment comment, une reflexion s’amorce......
 
 

ELOGE D'UNE PETITE PIÈCE


Les centimes, ces petites pièces insignifiantes étaient chères à mon coeur.
Petite j’en remplissais des bocaux pour m’acheter des bonbons. Je ne savais pas encore que j’allais cheminer avec elles un sacré bout de temps !
 
 

2001, le franc est mort. 

Je n’ai qu’un seul but, récupérer ces chers centimes !
Je cours en racheter de toute part. Où que je sois, j’écume les banques, les transporte lourdement dans ma petite twingo.
Stockées bien au chaud dans leurs sacs estampillés Banque de France, je les range délicatement dans mon garage.
 
120 000 pièces, un véritable trésor !
 
Je les découvre, je les observe.
Je les perce, les tisse.
Mon travail s’oriente au départ sur de l’accessoire. Je les transforme en sacs, ceintures, bustiers.
Le temps passe, le recyclage s’affine. 
Je les découpe, les tourne, les polis. Je les veux somptueuses ! Je les gomme encore, les estompe, j’efface leurs blessures.
Je leur allie l’argent, les rends de plus en plus précieuses et délicates.
 
Une fraicheur retrouvée
 
Mes pièces vouées à l’abandon sont devenues bijoux; des bijoux drôles et nobles, alliant pièces de 5 ou 10 centimes et argent massif.
La symbiose des contraires mène à un joli détournement !
Après 10 ans de diffusion, ce projet est plus que jamais debout, diffusé en boutique, en ventes privées et en ligne.
 
Cette année, mes petits personnages, Mr & Mme, font leur apparition dans une humeur résolument joyeuse.
Histoire de faire un pied de nez à la morosité ambiante et garder le sourire.
La marianne qui orne si bien leur face délivrera son message universel et pour longtemps encore.
Liberté, égalité, fraternité !

J' y veille !